Ce n'est plus une tendance lourde, c'est un phénomène de mode hystérique. Ces derniers jours, les éditorialistes français décrivent, dans une unanimité artificielle, le président ivoirien Laurent Gbagbo comme un génie politique, proclament l'échec des tentatives chiraquiennes de le déloger du fauteuil présidentiel, et vont jusqu'à prédire une future victoire électorale. Jean-Pierre Tuquoi du Monde, Antoine Malo et Gilles Delafon du Journal du dimanche, Pierre Beylau du Point. Tous décrivent Gbagbo comme un "maître à bord", "plus que jamais président", "grand ordonnateur du bouleversement en cours"... A quoi tout cela rime ?

Un lecteur du Monde refuse de s'extasier devant la soudaine lucidité de son spécialiste Afrique et écrit, acide, sur le forum en ligne du quotidien, où seuls les abonnés peuvent s'exprimer :

«M. Tuquoi donne l'impression d'être né avec l'accord de Ouagadougou. Il a pourtant accompagné toutes les initiatives scandaleuses du gouvernement Français depuis 2002 sur le front de la propagande (comme l'ensemble de la presse française). Venir nous expliquer aujourd'hui ce que les Africains répètent (y compris sur ce forum) depuis des années est certes honorable; l'ensemble de votre oeuvre est toutefois affligeante.»

Un autre, moins sévère, en demande plus :

Le texte de M. Tuquoi est très lucide sur la perte d'influence de la France en Afrique, sur la capacité des Africains de rebondir et de prendre leurs affaires en main ; mais il manque un chapitre essentiel pour la bonne compréhension de l'histoire de la Côte d'Ivoire et de conflit en particulier. C'est l'origine de ce conflit, des appuis dont les rebelles ont bénéficié, des raisons derrière lesquelles les multiples tentatives pour fragiliser sinon pour déstabiliser le Président Gbagbo. Merci."

Le malaise est donc grand devant le "revirement" des "causeurs" de la place de Paris. A quoi l'attribuez vous, pour votre part ?

L'article du Monde :

http://www.africatime.com/CI/nouvelle.asp?no_nouvelle=319477&no_categorie=

L'article du Journal du dimanche :

http://www.lejdd.fr/cmc/international/200713/gbagbo-plus-que-jamais-president_5572.html

A vos claviers !