Il s'appelle Calixte Tayoro. Ivoirien vivant en Norvège, il a lu et archivé les articles de presse liés à la crise dans son pays pendant cinq ans. Puis il a décidé de mener un travail de recherche approfondi sur l'attitude des médias (particulièrement des médias français) sur la crise. Il a ainsi engagé des rencontres, notamment avec des professionnels de la presse parisienne qui avaient des choses à dire. L'idée d'un livre et d'un documentaire lui est très vite venue à l'esprit. Tous les lundis, dans Le Courrier d'Abidjan, pendant plusieurs semaines, il nous livre une sorte de "making off" du travail à venir. Il le fait aussi dans un blog que je conseille de consulter :

www.coupercoller.wordpress.com

Valeureux citoyens du village afrinétaire, encouragez ce combattant de la mémoire en lui laissant des messages, dans son blog ou ici (je transmettrai).

A vos claviers...!