nganangPatrice Nganang est un écrivain camerounais de qualité, que j'ai plaisir à lire depuis La Promesse des fleurs. C'est le préfacier de mon livre La France que je combats. Il a publié les réflexions que lui inspiraient la commémoration des 50 ans de l'indépendance du Ghana dans l'hebdo allemand Der Spiegel et l'a traduit pour ses lecteurs francophones. Il m'a forwardé la version française. J'étais en train de me débattre avec ma connexion Internet quand j'ai vu qu'Alain Mabanckou m'a doublé et a publié Nganang avant moi sur son blog (le méchant). Donc, je vous fais un lien et vous pourrez lire le coup de colère de Patrice - visiteur de ce blog - et lui dire ce que vous en pensez - il lira !

http://congopage.com/article4677.html