Qui a dit que les gendarmes n'étaient pas de grands philosophes ? Amicalement convoqué au Commandement supérieur de la gendarmerie ivoirienne hier pour m'expliquer (sans dommage aucun) sur la trop forte précision d'un article écrit par un de mes journalistes sur des frustrations au sein d'un corps généralement muet, j'ai pu lire cette phrase qui résume un peu les étonnements du commun des Ivoiriens devant certaines accélérations (ou bégaiements) de leur Histoire.

"La raison d'Etat a des raisons diplomatiques que la raison populaire et la logique policière comprennent mal."

Une autre citation d'un historien américain, Niall Ferguson, professeur à Harvard et à Stanford. Dans un article publié par la revue Foreign Policy, il écrit :

"Un empire ne se constitue et ne dure qu'aussi longtemps que les bénéfices d'une domination sur des peuples étrangers excèdent aux yeux des impérialistes les coûts qu'elle représente ; et qu'aussi longtemps que les bénéfices de l'acceptation de cette domination par un peuple étranger excèdent aux yeux des sujets les coûts de la résistance."