31 juillet 2007

Pourquoi la flamme de la paix est porteuse d'espoir

Les Ivoiriens et les observateurs de la crise en Côte d’Ivoire ont tellement été déçus par des «fausses alertes» annonçant la paix en vue qu’ils ont désormais des réflexes de Saint-Thomas : ils veulent voir avant de croire. Ainsi, la cérémonie d’hier baptisée «la flamme de la paix», durant laquelle le président Laurent Gbagbo et le Premier ministre et ancien chef rebelle Guillaume Soro ont décrété de concert la fin de la guerre et mis le feu symboliquement dans une benne remplie d’armes de guerre, ne peut pas susciter un... [Lire la suite]
Posté par kouamouo à 00:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]