Qui a dit que les médias français étaient imperméables aux opinions des intellectuels africains ? Le Monde (avec du retard) et Libé (dans tout un "dossier" sur le Net) relaient l'indignation des penseurs du continent (et de l'Hexagone) après le discours de Sarkozy à Dakar. Cela signifie-t-il que sur d'autres sujets, si les intellectuels africains s'exprimaient avec autant de virulence, ils pourraient obliger la "bulle explicative parisienne" à cesser de ronronner ?

http://www.liberation.fr/rebonds/dicoursdesarkozyadakar/

http://lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-946870,0.html