casques_bleus_marocainsSouvenons-nous. En juillet dernier, le porte-parole de l'ONUCI Hamadoun Touré annonçait que le contingent marocain basé à Bouaké serait consigné parce que certains de ses éléments étaient fortement soupçonnés d'abus sexuels sur des Ivoiriennes mineures. Tollé mondial et gros titres de la presse ! Annonce d'une Commission d'enquête censée faire la lumière sur le scandale. Puis, plus rien ! Silence radio...

Grande a été ma surprise de voir, en farfouillant un peu sur le net, que le contingent des Casques bleus marocains vient juste d'être décoré, et que la presse marocaine fait état d'une conspiration ourdie par une ONG de Bouaké, qui aurait corrompu des jeunes filles pour se faire passer pour des mineures et livrer de faux témoignages.

Avant d'en savoir plus, disons que cette histoire est une allégorie de la crise ivoirienne, où les manipulations médiatiques les plus tordues abondent.

Deux liens intéressants - à noter que dans le premier, c'est la photo de Banny qui est diffusée, alors qu'il s'agit de Soro. Premier ministre, c'est Premier ministre. Ou bien ?

http://www.aujourdhui.ma/aufildesjours-details56501.html

http://www.bladi.net/15613-soldats-marocains-cote-d-ivoire-decores-onu.html