En tout cas, les Français ne sont plus très intéressés par la lecture des ouvrages du cinquième président de la Cinquième dans_la_peau_de_jacques_chiracRépublique, qui sont envoyés pour la plupart au pilon, selon le site du magazine spécialisé Lire, qui écrit :

"L'ancien président de la République connaît l'un des crashs éditoriaux les plus retentissants de ces dernières années : ses deux recueils de textes sortis en mars, Mon combat pour la France et Mon combat pour la paix, tirés chacun à 100 000 exemplaires, ont trouvé moins de... 5 000 acheteurs par titre ! Du coup, le taux d'invendus retournés à l'éditeur, Odile Jacob, dépasse les 90 %."

Yako !